Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après le Miflord Sound on s'est dirigé vers la grosse ville la plus proche en remontant vers le nord : Queenstown. Bon la route est trop longue faut s’arrêter pour la nuit et quelle ville meilleure pour faire une halte avant d’arriver dans Queenstown que Kingston ? (petite ville fort sympathique au demeurant jonchant de son long un très joli et très gros lac). On va mettre cartes sur table, on a appelé cette région la région des lacs avec Aude car ça déchirait ! D’énormes lacs (jusqu’à 400m de profondeur pour certains !) sont juxtaposés le long de magnifiques montagnes verdoyantes. Grandiose. Ce fut un peu mon coup de cœur, en plus le temps se met à nous être propice alors que demander de plus.

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

On s’arrête en ville pour racheter du crédit internet, manger et passer chez le coiffeur pour ma part (se faire couper les cheveux en Nouvelle Zélande par un Gallois alors qu’on est français c’est une expérience peu commune). Au passage, je me renseigne aussi pour les « tracks » mais celle que j’ai trouvée fera peur à Aude.

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer Springs

On repart pour Wanaka, petite ville qui abrite un cinéma pittoresque où Aude a vu une séance le soir même pour « Hunger Games 2 » (qu’est ce qu’on ferait pas pour une femme…). La route pour y arriver est tout aussi magnifique que la précédente. On fera même un petit détour à une station de ski (fermée vu la saison) qui nous offrira un magnifique panorama malgré les réticences du moteur de notre petit van.

De Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer Springs

Après quelques heures de route Wanaka nous ouvrira enfin ses bras : on se croirait à Annecy, la ville est au bord d’un lac gigantesque. Aller, on va au cinéma qui nous apprend que la séance est complète (… merci mon dieu d’avoir écouté mes prières !). Bon ben on va s’arrêter au camping ground du coin et le lendemain on décide de se faire une des attractions du coin : un labyrinthe ! C’est assez drôle mais beaucoup plus compliqué que ce que je l’imaginais. On ne mettra pas beaucoup de temps à faire les 1ères étapes mais la recherche du point de sortie aura été une autre paire de manche (et pourtant on avait déjà fait tout le chemin en sens inverse juste avant).

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

Après ce petit moment « orientation », on est allé dans une salle des illusions où effets d’optiques et autres hologrammes s’entremêlèrent. Marrant !

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

Et on reprendra la route encore une fois pour Haast. On aura traversé à ce moment la plus belle forêt montagneuse qu’on ait vu : d’un vert à vous faire péter la rétine ! On s’arrête pour voir des piscines naturelles formées avec les eaux des glaciers. Elles sont d’un bleu magnifique et Aude osera même y tremper les pieds.

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

Je suis sur que y’a des « tracks » à faire dans le coin ! Réponse du bureau du DOC « il va pleuvoir très fort demain et pendant les prochains jours » ET MERDE tient. J’ai un peu tracé sur la route exprès pour me renseigner et j’en ai même loupé certaines petites balades à faire. Il est trop tard pour faire demi tour et le temps est pourri demain. Journée loose. Bon on se casse vers la région « West Coast » (qui n’est pas un hommage à Tupac je vous rassure) et on s’arrête dans un camping sur le bord d’un lac fort sympathique au demeurant. Oui mais (car il y a un MAIS), nous avons croisé un trublion de choix, que dis-je une abomination, une plaie, une infamie, bref un vrai suppo de Satan … J’ai nommé: les SANDFLIES !!!

2 endroits magnifiques mais infestés de sandflies2 endroits magnifiques mais infestés de sandflies

2 endroits magnifiques mais infestés de sandflies

♪♪♪ Petit interlude « mais qu’est-ce que c’est que ces P#!!*/# de bêtes là ?! ♪♪♪

Je ne veux pas copier un article d’un blog que m’a fait lire Aude mais le type avait tellement raison que je vais m’empresser de le citer : Les Sandflies sont notre équivalent moustique ici (et dans beaucoup d’autres régions du globe aussi apparemment) et comme nos amis moustiques, elles piquent ! Mais elles ne leur ressemblent guère car elles ont plutôt l’air de petites mouches inoffensives. Mais quelle erreur de débutant de penser une chose pareille ! Quand la 1ère vous pique, ça vous surprend de vous retrouver avec une petite mouche collée à l’endroit du crime car oui contrairement au moustique, la piqure de sandfly se sent sur le coup. Cet aspect est plutôt pratique vu que l’on peut se venger directement en l’écrasant. Mais après cette petite victoire, l’horreur vous saute aux yeux : putain y’en a partout ! Elle a appelé ses 7342 copines ou quoi ? Car oui, la sandfly ne se déplace pas seule, elle vie toujours en groupe … et souvent pas des moindres. Et peu importe la vitesse et la dextérité que vous mettrez à ouvrir et fermer la porte de votre véhicule, vous pouvez être sur qu’au moins une bonne dizaine de ces saloperies se seront faufiler dedans. Nous avons passé notre soirée à faire ce qu’Aude appellera un « mouchicide » … et c’est assez bien trouvé vu le nombre conséquent de nos victimes et le plaisir sadique que nous avons pris à les écraser par palettes entières ! Par contre, après une piqure, ça gratte méchamment et Aude a pu compter près de 10 piqures sur sa jambe droite !! Grrrrr ….

Vous me direz « met de l’anti-bête des tropiques pardi ! » et bien je vous réponderai NON car c’est inefficace !! « Quelle est la solution alors » me demanderez-vous ?! Et bien à, malheuresement, part fuir, nous n’en avons pas trouvé d’autre ! (ouais, je sais, c’est un peu nul)

♪♪♪ Fin du petit interlude « mais qu’est-ce que c’est que ces P#!!*/# de bêtes là ?! ♪♪♪

De Queenstown à Hanmer Springs

Une fois le mouchicide de la nuit passé, nous partons vers Punakaiki. En chemin on s’arretera au glacier Franz Joseph qui est accessible à pied. C’est assez différent des glaciers patagoniens d’autant plus qu’il n’est vraiment pas loin de l’océan celui là. L’aller se fera avec un temps couvert mais agréable mais le retour aura son lot de pluie qui nous mouillera bien. On est obligé de se changer dans le van tellement on est mouillé avant de repartir pour Punakaiki où nous verrons les « pancakes rocks » : sortent de falaises formées de strates érodées par le temps et l’océan pour former ce que nous voyons aujourd’hui. Sympa et on aura même le droit aux explications de leur formation. Marrant mais le vent et la pluie n’aide pas à apprécier l’endroit à sa juste valeur.

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer Springs

La question du « what’s next » se pose. On ne sait pas trop quoi faire avec Aude : on part dans le Nord ? vers l’Est ? ou on repart vers le Sud ? Après quelques tergiversations mouvementées, on décide de partir plein Est pour traverser le pays et avec le recul, je pense que c’était un bon choix.

En chemin, on s’arrêtera vers « spring junction » dans un joli camping gratuit perdu au milieu des montagnes.

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

Le temps est d’abord ensoleillé puis vint la pluie. Et la température s’est mise à baisser. Fait pas chaud dehors tient ! Etrangement la nuit fut fraiche pour moi (alors que la veille il faisait 10°). En sortant du van, je comprends pourquoi : c’est magique, il a neigé à 100m au dessus de nous dans les montagnes qui nous entourent ! On est le 1er décembre et j’aime cette ambiance fraiche et blanche.

De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

Je décide de tenter une petite balade de 2h à côté. Bon c’était une idée con, les chemins sont devenus des ruisseaux à cause de la pluie et impossible de monter vraiment. Je rebrousse chemin au bout de 15 minutes et on repart direction Hanmer Springs : ville où l’on trouve des sources chaudes. En chemin, on croisera de magnifiques vallées remplies de plantes jaunes qui viennent rajouter au vert des forêts et au bleu de l’eau quelque chose de WAOUH.

De Queenstown à Hanmer Springs
De Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer SpringsDe Queenstown à Hanmer Springs

Aude repère un SPA à Hanmer Springs pour 20$ chacun alors on s’y jette (en plus, le soleil nous accompagne de nouveau). Le SPA est en fait une sorte de complex multipiscines avec de l’eau allant de 37° à 40°. Très cool (et ça nous permettra de prendre une douche par la même occasion !).

Mais la suite, on vous la racontera dans le prochain épisode J

A bientôt !

Tag(s) : #Nouvelle Zélande