Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Holà todos !

Como estan ?!

Nous toujours la banane :-)

(petite note à l'intention de notre lecteur anonyme : tu remarqueras que je n'ai pas fait de jeu de mots pourri (bon ok Manu a un peu mis son veto). Néanmoins, je tenais à faire partager mes qqs réflexions : cachi cachi cachi aie aie aie, salta (banque) et sa région, salta purée ... Je me suis contentée d'un gentil titre très consensuel ... je n'ai même pas pu y ajouter "où Manu a eu la gastro" car tout s'est bien passé à ce niveau là)

Nous venons de passer 9 jours super cool dans la région de Salta (nord ouest argentin = NOA pour les intimes).

On a fait :

- 2 jours à Salta

- 3 jours pour faire la boucle de vallée Calchaquies

- 3 jours à Tolar Grande (qui fera l'objet d'un 2ème article)

- 1 jour à Salta

Après nos 24 heures de bus qui se sont encore passées relativement easy (toujours en cama), nous décidons de prendre la direction du camping municipal que nous avons repéré dans le guide (500 emplacements, une piscine gigantesque qui nécessite 1 semaine pour son remplissage, toutes les commodités et le wifi - que demander de plus ?). En bon voyageurs aguerris, nous décidons de ne pas prendre le taxi et de nous diriger vers les bus publiques (mode économie quand tu nous tiens). En sortant de la gare routière, on croise un mec qui veut nous proposer son hôtel. On lui dit gentiment qu'on est pas intéressé et il nous aide a prendre la bonne direction pour le bus (arrêt situé a 15-20 minutes de là - ah relou, mais pas grave !). On recroisera le même mec 5 minutes plus tard qui a été chercher sa voiture pour nous emmener car chargés comme on est, il a eu pitié !! TROP BIEN :) En plus, il était bien sympa et nous a donné qqs tuyaux sur la ville.

Salta & sa région

Arrivés au camping, petite déconvenue : la piscine est archi vide (bah oui : 1/ c'est l'hiver et 2/ c'est la basse saison) ... Encore pas grave !! Y'a l'air d'avoir (très) peu de monde et la proprio nous annonce le prix : 32 pesos la nuit (contre 250 pour une chambre double avec salle de bain) > là encore TROP BIEN !!! On installe notre campement près de la piscine vide et près d'un arbre, on va être bien :) (cf petit point rouge sur la photo)

Salta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région

Pour notre première journée à Salta, nous avons décidé de ne pas bouger. On reste donc au camping et on en profite pour refaire notre lessive qui n'avait pas eu le temps de sécher avant notre départ de Iguazu mais qui a bien réussi à puer pendant notre long trajet de bus ! Ensuite, pour ma part, c'est lecture de "La vérité sur l'affaire Harry Québert" et pour Manu c'est matage de séries.

Le lendemain, nous décidons d'aller à la rencontre de cette ville, surnommée "la linda" (belle). Et bien, c'est vrai qu'on s'y sent bien dans cette ville et qu'il y a des jolies rues et maisons à l'architecture coloniale. C'est une ville qui est relativement aisée et très touristique car elle est le centre de la région. Par contre, la périphérie est plus pauvre et c'est là où est situé notre camping.

Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa région

Durant notre balade, nous en profitons pour louer une voiture à partir du lendemain pour faire la boucle de 520km dans la vallée Calchaquies (faut savoir que les prix varient beaucoup d'une agence de loc à une autre, il faut donc en faire plusieurs pour trouver son bonheur).

Retour le soir au camping où nous avons mangé une pizza (archi grasse ... mais ça changeait du sandwich jamon y queso).

Le lendemain, on récupère la voiture : nous avons droit une Clio flambant neuve qui n'a que 2600 km au compteur et qui est toute équipée, chouette ! Y'a plus qu'à maintenant !! Au bout de 2 minutes, Manu peste déjà sur la manière de conduire des argentins (car oui, bien entendu, c'est lui qui conduit) : pas de respect des stop ou autre priorité à droite, ça l'énerve ! Mais il s'en sort très bien et nous voilà vite hors de la ville.

Nous nous sommes fixés comme objectif de cette première journée d'aller jusqu'à Molinos à env. 200 km. Par contre, la route est vite pourrie et on se retrouve dans un brouillard à couper au couteau ... 5 heures, en montagne, à 15 km/h, c'est chiant ! Du coup, pour passer le temps, je pense que nous avons du chanter tout le répertoire de Cabrel, Frederik Golman Jones, De Palmas et j'en passe :-) On était quand même un peu déçu car, durant une bonne partie de la journée, on aura pas vu grand chose du splendide paysage dont tout le monde nous avait parlé ! Heureusement qu'en milieu d'aprem, le brouillard s'est dissipé (et ce devant nos yeux) ... canon (cf film). On a pu enfin voir ce qui nous entourait : WAOUH ! Un mélange de sud bolivien avec l'Arizona ... C'est grand, aride, sablonneux, rouge, bleu ... Ça vallait l'coup !

Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région

On arrivera à Cachi vers 17:00. C'est un petit village perdu dans les montagnes avec des rues pavées, une jolie petite place, un café restaurant avec terrasse ... après un petit tour rapide, on décide d'y rester pour la nuit (et en plus y'a un camping ... avec encore une piscine vide !). Le soir, on se paye un petit resto trop bon avant d'aller nous coucher dans notre tente où nous caillerons une bonne partie de la nuit !! (Manu a par la suite vérifié les températures de ce jour là et il était indiqué pendant la nuit : zéro ... Ah ouais !!)

CachiCachi
CachiCachiCachi

Cachi

Le deuxième jour, grand beau, nous partons en direction de Cafayate !! On comprendra vite qu'on a bien fait de choisir Cachi pour y dormir car Molinos est une sorte de ville fantôme où nous nous arrêterons une demi heure pour y manger un sandwich jamon y queso (OUI ENCORE !). Sur notre route, nous verrons des paysages de foufou (vous laisse regarder les photos) mais Manu en a peu marre des routes pourries ... Je crois d'ailleurs qu'il est un peu jaloux des 4x4 qu'on croise en chemin :)

Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa région

Arrivés à Cafayate, nous prenons cette fois un hôtel car trop caillés la veille et l'idée d'être dans un lit avec salle de bain (+ wifi) nous séduit pas mal :) bon pour le wifi on repassera car marche pas (et du coup, le joyeux anniversaire a papa et papi est tombé à l'eau, Snif !). Par contre, le soir, on s'est encore fait un petit resto sympa qui a pour spécialité : les empanadas ! Il y en a 12 sortes, nous les testons toutes !!! C'est les meilleures qu'on a mangé jusque là !!

CafayateCafayateCafayate
CafayateCafayateCafayate

Cafayate

Ensuite ?
Et bien nous reprenons le chemin pour Salta, recroisons encore de super paysages, merdons un peu dans le rendu de la caisse, qui au passage est dégueulasse (l'agence du centre ville est fermée, il nous faut aller à l'aéroport) ...

Salta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région
Salta & sa régionSalta & sa régionSalta & sa région

Nous trouvons un bus pour notre prochaine destination : SAN ANTONIO DE LOS COBRES qui nous mènera à TOLAR GRANDE ! Départ prévu à 19:00 / Arrivée 23:00. On gère, tout se goupille bien.

A noter cette fois que ce n'est pas un bus cama ou semi cama, c'est un simple bus de ville qui se rempli pas mal (de gens et surtout de poussière !)

Par contre, nous avions zappé de regarder un point essentiel au bon déroulement de notre trajet : l'altitude (histoire de se préparer un peu) ... Car nous avons fait Salta, 1187m à San Antonio, 3700m (avec un passage à 4100m). ... Comment dire ... Ça surprend un peu ton organisme !! Pour ma part, j'avoue avoir manqué d'air à un moment et j'ai eu une oreille qui s'est bouchée. Manu dormait (pour une fois), je n'ai pas osé le réveiller et ai essayé de me calmer toute seule (car comme une con, je commençais un peu à m'inquiéter, du coup, je stressais, du coup, mon rythme cardiaque s’accélérait, du coup, je manquais encore plus d'air ...). J'ai lu qu'il faut beaucoup s'hydrater pour éviter le mal des montagnes ... Dans mon cas, j'avais HYPER envie d'aller aux toilettes, donc l'idée de boire bcp d'eau ne me réjouissait pas énormément !! Mais bon je vous rassure ... Nous sommes arrivés sain et sauf à notre destination.

La suite, et bien c'est une autre histoire ... :)

En attendant, on vous fait de grosses bises et encore MERCI pour vos commentaires sur le blog !!! (ça nous fait bien bien plaisir !!)

Des bises

PS : ci-dessous le trajet google maps de notre périple de 3 jours

On a aussi fait notre trajet avec le GPS du téléphone de Manu alors voici les tracés des 3 jours de balades en voiture avec altitudes incorporées

Bon par contre on a pas lancé le GPS depuis le début du trajet donc tout n'est pas indiqué pour la première journée désolé. Et le GPS étant un peu vieux il se peut que certaines altitudes ne soient pas vraiment exactes ... on peut même dire qu'il a fumer à certains moments vu les différences constatées, mais ça donne quand même une idée des dénivelés du coin.

Petit film réalisé par Steveberg Spielven qui vous montre la route et les paysages de notre périple

Tag(s) : #Argentine