Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Luang Prabang

Sabaideeeeeeeeee

Comment ça va ?? La frite ??

De notre côté, nous voila arrivés à Luang Prabang avec les filles (Violaine, Perrine et Zoé) rencontrées à Vang Vieng. Cette ville se situe au Nord du Laos et on sent tout de suite qu'il y a de l'argent ! Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1995, la ville dispose de nombreux temples et monastères et elle veille à la sauvegarde de sa vieille ville. Sa situation en bord du Mékong en a fait un port fluvial très important.

C'était l'instant "culture".

Après un petit tour en TukTuk ,on arrive en centre ville et on part à la recherche d’une Guest House armés de nos sac à dos. La plupart sont pleines ou hors de prix (dans les 25$ pour 2 alors qu’on a eu l’habitude de payer 5 à 8 euros jusque là). Quand, au détour d’une ruelle, on tombe sur LA Padichit Guest House. Un brun perdue, ce qui fait qu’on est au calme (et c’est tant mieux). Après négociation, Violaine arrive à avoir un dortoir de 4 personnes pour 18€. On a beau être 5 on prend la chambre.

Faut quand même que je vous dise deux mots sur cette famille. Kéo et Pan, tous deux âgés de 75 ans sont propriétaires de cette guest. 2 de leurs fils les aident pour recevoir l'argent des clients, monter la garde le soir, veiller à ce qu'il y ait des bananes et du café à dispo ... L'un des 2 a un petit problème d'alcool et je le soupçonne de ne manger que des gousses d'ail vu l'odeur qu'il dégage :) Mais c'est une famille super attachante et les 2 propriétaires font l'effort de nous parler français ! Durant notre séjour, nous aurons eu le droit à pas mal de blagues de la part de Kéo. Une de celle que je préfère concerne le Lao Lao, l'alcool local. Étant le seul mec dans ce dortoir de nana, Kéo me disait que je devais avoir beaucoup de travail. Au début, je ne comprenais de quoi il parlait mais j'ai vite compris l'allusion !! Ensuite, il m'a dit qu'il fallait que j'arrête la bière car ça rendait le sexe faible, il valait mieux prendre du Lao Lao qui le rendait fort ! Cette blague, on y a eu le droit plus d'une fois :)

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang Prabang

La 1ère journée a été assez simple : on est parti à la découverte des bords du Mékong pour manger puis on a glander un chouille en attendant le coucher de soleil pour repartir manger le soir au marché de nuit.

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang Prabang

Les locaux investissent la rue principale sur 500m et vendent tous la même chose : des babioles censées être authentiques du Laos (Maman/Papa j’ai même retrouvé la taie d’oreiller que vous aviez acheté en Thailande … pour vous dire le côté authentique de la chose).

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang

Nous ne sommes pas restés longtemps ce soir là au marché car nous avions une autre idée en tête : arriver aux buffets décrits dans les guides car on y mange pour 1€ !! En bon économe de touriste au long court, nous nous sommes engouffrés dans la rue indiquée qui s’est avérée être une ruelle de 5m de large dont les ¾ sont squattés par les fameux buffets et leurs tables. C’est un bordel incommensurable, les touristes se croisent dans le couloir d’un mètre de large qui permet le passage et on longe différents buffets de pâtes, riz et légumes cuisinés ainsi que des brochettes de viande et de poisson (qu’on a pas oser essayer vu l’état du Mékong …). Les buffets sont identiques et proposent presque tous les mêmes plats. Après avoir joué des coudes avec nos congénères, on a finalement réussi à manger ... mais pas à la même table ni en même temps :)

Le lendemain réveil aux aurores (5h30) afin d'aller voir la procession des bonzes (moines). Comme en Birmanie, ces derniers passent tous les matins dans les rues pour faire l'aumône et récupérer leur ration de nourriture pour la journée. Nous avions convenu d'accompagner Pan (la propriétaire) afin qu'elle nous explique et nous montre comment faire. Nous avions même prévu d'acheter du riz pour le lui donner. Et je ne sais pas comment on s'est démerdé (car à 5h30, y'a pas foule dans la rue) mais on a réussi à la louper. C'est donc un peu gênés, qu'on se dirige dans la rue pour assister à ce spectacle étonnant. Sans Pan, on est pas trop à notre place car on a l'impression de faire un peu nos voyeuristes dans ce moment très fort de la religion bouddhiste et franchement, nous avons eu honte de certains touristes qui se mettent entre les habitants et les moines pour prendre une photo (et avec flash bien sûr, histoire de bien aveugler tout le monde) !!! Grrrrrr .... C'est un peu énervé que nous retournerons nous coucher.

Luang PrabangLuang Prabang
Luang Prabang

Ensuite, on s’est motivé pour visiter un peu mieux la ville. On est parti sous un soleil de plomb pour visiter les différents temples et rues du centre. Ça nous a pris pas mal de temps mine de rien. On a gravi le mont Wat Chom Si pour arriver au temple le plus haut de la ville et avoir une vue un peu bouchée à cause de la brume persistante (comme souvent en Asie d’ailleurs. Si certains d’entre vous savent pourquoi ce phénomène existe je serai heureux de lire vos commentaires car je n’ai pas trouvé l’explication sur internet). Au bout du 4ème temple payant, on a rebroussé chemin d’un commun accord : on ne va pas se prendre pour des vaches à lait et lâcher 2€ à chaque temple croisé sinon on va vite être ruiné ici :)

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang

Retour à la Guest où une belle surprise nous attend : Thomas et Laetitia, avec qui je suis parti 2 mois à Madagascar et qu’on avait recroisé en Nouvelle Zélande, sont à la même Guest que nous ! Bon, on attendra quelques heures que le soleil veuille bien se calmer et qui plus est mes comparses de Mada sont exténués de leur voyage et dorment comme des bébés.

En passant on rencontrera Vivi, une vietnamienne qui a fait son lycée à Champs sur Marne à Descartes ! Le même que moi ! Le monde est vraiment petit :)

On partira à 9 aux buffet pour manger le soir et on arrivera à avoir une table pour nous fort de notre expérience de la veille.

Le lendemain, on se décide de partir pour les caves qui sont une des attractions touristiques de Luang Prabang. On prend un Tuk Tuk et c’est parti pour 1h de route. Arrivé dans un tout petit village, on prendra un bateau qui nous emmènera aux fameuses caves qui s’avéreront être assez dénuées d’intérêt. Elles ne sont que remplies de centaines de boudhas et ne présente pas de grandes autres caractéristiques (à part leur accès assez difficile vu le nombre de marche y conduisant). C’est assez sceptique qu’on est reparti de là.

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang

De retour à Luang Prabang, on tombera sur Cédric le québécois qu’on a rencontré à Vang Vieng et qui cherche désespérément une Guest. On lui propose de dormir dans notre dortoir. 6 pour 4 lits ! On va se serrer :) On part manger chez un indien fort bon et la soirée fut plus qu’agréable.

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang

Le lendemain on partira tous les 8 voir la 2ème attraction touristique de la ville : les cascades. Avec un peu d’appréhension je l’avoue, vu notre déconvenue de la veille. Rebelote un Tuk Tuk pour 1h de route pour arriver à un endroit qu’on sent déjà blindé de touristes … ça commence mal. Mais en fait le coin était charmant et la balade fut fort sympathique. On a grimpé un mur de terre (car je ne peux décemment pas appeler ça un chemin) et on aura même le luxe de se baigner dans un de ces bassins naturel. Alors autant vous dire que l’entrée fut tumultueuse vu la différence de température entre l’extérieur et l’eau :) Mais ça fait du bien !!!

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang

De retour en ville, nous espérons pouvoir faire la fête : nous sommes le 31 Janvier et c'est le nouvel an chinois !! Beaucoup de touristes chinois sont en vacances au Laos, on se dit donc qu'on va réussir à trouver un petit karaoké ou autre petite fête ! Et bien, la déception sera énorme : nous n'avons rien trouvé !!! On se retournera donc boire nos bières à notre guesthouse !!

Notre dernier jour arrive. Toute la troupe réfléchit chacun de son côté à sa prochaine destination. Zoé a trouvé un bus et repart dans la soirée en Thaïlande, Cédric a décidé de rester à Luang Praban, et puis au final, on se retrouve à 6 avec la prochaine destiantion en commun : Nong Khiaw. Les tickets de bus pour le lendemain achetés, on s'accorde le reste de la journée pour se la couler douce !

Et c'est là que Kéo propose aux filles (Aude, Vio et Perrine) de l'accompagner dans sa balade quotidienne à travers la ville. Elles feront avec lui le côté de la ville que nous n'avions pas vu en passant par une école primaire, un enclos à éléphant (le pauvre devait sévèrement se faire chier), des ruelles et surtout, elles ont réussi à poser avec des bonzes, elles étaient trop contentes !!! (Aude ADORE les bonzes, c'est taré)

Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang PrabangLuang PrabangLuang Prabang
Luang Prabang

Le temps de dire au revoir est arrivé.
Kéo insiste pour que chacun notre tour, nous recevions un petit bracelet orange. Ce dernier nous l'attache en faisant une petite prière qui est censée nous porter chance durant notre voyage ! Nous faisons donc maintenant de la Paditchi Famil ;)

Tag(s) : #Laos