Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Minglaba,

Lorsque nous avons quitté Joy, c'était pour prendre le train qui allait nous amener jusqu'à Mandalay en passant par le gigantesque pont de Gokteik.

Et c'est parti pour plusieurs heures de train. En fait, on ne sait pas exactement combien de temps cela prendra pour arriver à destination ce qui rend le trajet un peu compliqué vu que rien n’est marqué en anglais nulle part. On a même eu du mal à trouver le bon wagon. En y réfléchissant, on s’est trompé de wagon d’ailleurs. Bon ben pour résumer le voyage s’est quand même bien passé ! Les sièges en bois n’étaient pas si inconfortables que ça et on avait de la place. Ça faisait longtemps qu’on était pas rentrer dans un wagon fumeur, ça surprend quelque peu. Aude a réussi à s'endormir malgré les mouvements du train et elle a même failli rater la partie qu’elle voulait voir : le fameux pont qui passe à quelques dizaines de mètres d’une rivière en contrebas.

Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique

Avec l’aide de nos voisins de wagon on a réussi à descendre au bon arrêt : Pyin Oo Lwin. Ce n’est pas notre destination finale mais en s’arretant là on va pouvoir prendre une sorte de cage à poule pour gagner quelques heures sur le train et arriver à Mandalay en debut de soirée.

On nous lâche en plein centre ville et nous voilà paumés car c’est une très TRES grande ville. Les taxis qui nous ont accosté ont demandé trop d’argent, on s’est donc éloigné et on a trouvé des scooters qui nous ont pris pour moins. Et en scooter, avec un sac de 18kg derrière et un de 5kg devant, c’est folklo. En fait, la guesthouse était loin, très loin du centre même. La propriétaire des lieux, Mama (car c’est comme ça que les gens l’appelle), nous accueille très gentiment avec un verre d'eau et des fruits et on comprend rapidement qu'on a de la chance car il lui reste une chambre pour 2 (la veille, c'était full). On se pose content d’être arriver et on essaye de trouver un truc pas trop crade pour manger (on se méfie de plus en plus de la bouffe et des règles d’hygiène du coin) puis dodo.

Le lendemain on fera … rien en fait. On est resté comme 2 loques dans la chambre à regarder des films. On en avait besoin je crois.

Le surlendemain on choisit de faire le tour de la ville et des endroits touristiques à faire mais la ville est tellement grande que prendre un taxi à chaque fois, ça va être compliqué et cher ... puis on a pas voulu se prendre la tête à chercher une moto (et en passant ils conduisent vraiment comme des cons, il y a moyen de mourir assez souvent sur les routes) donc on prend un chauffeur pour la journée et on verra les quelques pagodes et temples du coin ainsi qu’un très joli pont en bois de plus d’un kilomètre de long.

Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique

Autant être franc avec vous, le coup du chauffeur, ça nous a pas plu. Au moins, on sait que les tours organisés c’est pas pour nous. Mention spéciale au pont en bois où on a croisé plein de touristes de nationalités diverses et variées et … on nous a demandé plein de fois si on pouvait nous prendre en photo. Ça surprend toujours de se retrouver de l’autre côté de l’objectif (et effectivement c’est plus agréable si on demande la permission, pensez-y …)

Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique

Le soir, on a mangé à la guesthouse (c'est Mama qui cuisine avec "ses" flles) et on a voulu, pour notre dernière soirée, offrir une photo souvenir à toutes les femmes qui bossaient là et on a eu le droit a des gloussements et des cris de joie pendant un certain temps. Elles étaient toutes adorables et c’est difficile de sourire plus qu’elles ne l’ont fait. Encore merci à elles.

Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique

Départ pour la gare routière où un bus de 8h nous attend pour aller à Bagan : la ville des temples du Myanmar. Et ça, c'est encore une autre histoire :)

 

On vous embrasse !

Mandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatiqueMandalay : retour dans une grande ville asiatique
Tag(s) : #Birmanie