Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hi everyone

Après notre magnifique lever de soleil à Purakaunui bay, nous partons, tous contents en direction d’Invercargill en suivant la côte et ses nombreuses baies.

Bon par contre, la route reste aussi le lieu de rencontre avec les opossums et les oiseaux écrasés ( Il y a tellement d’oiseaux qu’on s’en prend forcement un à un moment, j’en ai fait l’expérience). On s’arrêtera à Bluff, point le plus austral de la NZ. C’est une ville portuaire où nous avons pu voir passé d’énooooooormes bateaux et c’est aussi le point départ pour l’île Stuart (où nous n’irons pas).

De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound

On est reparti de Bluff sous un ciel dégueulasse alors que la veille un grand ciel bleu nous tendait ses bras chaleureux. On se croirait en Irlande en fait (et une autre similitude…) mais apparemment c’est assez fréquent que le temps varie d’un jour sur l’autre. Bon ben on fait route pour le sud ouest de la NZ.

De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound

Pour ceux qui ne le savent pas, le sud-ouest est une partie baptisé Fiordland pour ses nombreux bras de mer s’intercalant avec les montagnes du coin (assez hautes je dois l’admettre). Ils nomment également ces fiords des « Sounds » (pour le pourquoi du comment, va falloir chercher mais il y a une histoire MAORI là dedans c’est sur). C’est une des parties de la NZ la plus réputée pour son côté sauvage et beau. On donc va voir si sa réputation est fondée !? Je me renseigne sur les « tracks » à faire dans cette région et si possible de plusieurs jours. Que ne fut pas ma surprise de voir que l’endroit en est rempli : Oh joie ! On va enfin pouvoir se faire une chouette petite balade en montagne avec notre tente (le souvenir patagonien n’est pas très loin J )

Notre premier arrêt se fera à Tuatapere d’où part la Humpridge Track : balade de 3 jours qui inclut montagne et vue sur l’océan, de quoi satisfaire Aude et moi-même. On va à l’office du tourisme pour se renseigner mais on déchante assez vite : la balade ne permet pas de se faire du camping avec notre tente, il faut obligatoirement réserver une place dans une hutte (ce qui après notre petit événement incongru en Patagonie ne nous plait pas vraiment). En plus, le prix pour 3 nuits est de 150$ par tête. OK on laisse tomber, et puis de toute façon les Fiordlands sont remplis de « tracks » semblables, on trouvera bien chaussure à notre pieds. En attendant la route a été longue et on veut se poser, on va donc s’arrêter à un camping gratuit trouvé sur une plage pas loin : Monkey Island (grosse pensée à tous ceux pour qui ces 2 mots réveillent des souvenirs…). On se trouve un joli emplacement d’où nous apercevrons des nuages sortis d’un autre monde : une sorte de tourbillon cyclonique surplombe nos têtes. Même s’il est menaçant, il a quelque chose d’hypnotique …

Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)
Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)

Je pense qu’il faut que j’aille chez le coiffeur :-)

On remonte le lendemain vers le nord pour atteindre la ville de Te Anau, passage obligé pour emprunter l’unique route de 113km qui parcoure les fiords. C’est également un carrefour pour l’organisation des tracks dont celle du Milford Sound : la balade la plus prisée de Nouvelle Zélande qu’il faut apparemment réserver plus d’un an à l’avance pour avoir une chance de la faire (ce n’est pas cette marche qui nous intéresse). En chemin, on s’arrête encore à une office pour trouver LA balade qui nous conviendra mais on déchante encore : en fait très peu de balades permette d’utiliser sa tente et les rares cas contraires ne sont pas des boucles mais des lignes droites (pour le van ça va être compliqué car on arrive de l’autre côté de la vallée. Mais il existe des services pour ramener ta voiture à ton point d’arrivée : 250$ hors frais d’essence. Bon ben ce sera pas pour nous).

Direction le Milford, en van, avec un temps vraiment merdique. A mi chemin, on s’arrête pour dormir dans un très joli camping du DOC : Cascade Creek.

De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound

Il pleut et on se le gèle. Selon la météo qu’on a regardé, on est descendu entre 0° et 2° cette nuit là et on est plus trop habitué J On repart le matin avec un ciel aussi gris que la veille (les nuages sont tellement bas qu’on pourrait presque les toucher). On décide tout de même de garder le cap vers le e Milford car on a déjà fait la moitié du chemin … mais franchement, si c’est comme ça tout le long, fait chier !! … et tout à coup … apparaît un bout de ciel bleu dans tout ce gris et qqs kms plus loin : grand soleil et ciel bleu ! QUELLE CHANCE !! Aude est prise d’une frénésie photographique (qui sera de courte durée car plus de batterie … ce qui explique que toutes les photos à venir sont faites sur iphone) pendant que nos corps prennent ce qu’ils peuvent de vitamine D au travers des vitres baissées pour l’occasion.

De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford Sound

Arrivés au Milford, on constate que c’est effectivement assez chouette mais on est à marrée basse donc pas de vue miroir des montagnes. Tant pis c’est classe quand même. Les moyens de visiter cet endroit sont nombreux : bateau, hélico et même avion mais tout cela à des prix … AIE ça pique !

De Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford Sound

On va donc se faire une balade plus loin qu’on payera avec rien d’autre que la sueur de notre front !! Aude à repéré une petite balade de 3h (la Key Summit) : GO ! 600m de dénivelé pour 2km de long, ça grimpe un peu mais c’est super beau. Les arbres sortent d’un conte de fée et de mini cascades nous entourent. Les fougères toujours aussi présentes (je rappelle que c’est l’un des emblèmes du pays) et du lichen à vouloir s’en faire un lit vous nargue au sol pendant que vous essayez de mettre un pied devant l’autre. Le sommet aura une végétation fortement différente mais tout aussi agréable à regarder, on se croirait retourné en Patagonie. C’est magnifique, je vous laisse en juger !!!

De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford SoundDe Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford Sound
De Purakaunui Bay au Milford Sound

Après cet épisode époustouflant, nous prenons le chemin de Queenstone, mais ça c’est une autre histoire :-)

Tag(s) : #Nouvelle Zélande